Kasbah Tebi

Trekking

Aït Benhaddou et ses environs

La première chose que vous entendez de la part des guides lorsque vous arrivez à Aït Benhaddou, 190km de Marrakech et juste 34km de Ouarzazate, est une longue liste de films. C’est peut être le décor naturel le plus utilisé au Sud Maroc, le ksar d’Aït Benhaddou a un avantage certain sur ces concurrents. Lawrence of Arabia a été filmé ici, bien entendu; Orson Welles l’a également utilisé comme lieu de tournage pour Sodom and Gomorrah; et pour Jesus of Nazareth toute la partie basse du village a été reconstruite. Au cours des dernières années, la restauration des maisons, plus contrôlée, a été menée sous les auspices de l’UNESCO, tandis que les équipes de tournage ont été impliqués dans une forme de « re-modélisation ».

Avec ses boutiques de souvenirs et un flux constant de groupes de touristes, Aït Benhaddou de jour n’est pas vraiment l’endroit pour avoir un aperçu de la tranquille d’un ksar (que vous pourrez découvrir la nuit en séjournant à la kasbah Tebi), mais il reste l’un des sites les plus spectaculaires de l’Atlas, empilés sur une colline au pied de l’Oued Ounila. Ses bâtiments sont parmi les plus richement décorées et les mieux conservés dans le sud ; ils sont moins fortifié que ce qui est généralement le cas le long de la Drâa ou du Dadès, mais néanmoins composés de tours crénelées,  avec de hauts murs de pisé abruptes rouge foncé.

La Vallée d’Ounila : De Telouet à Aït Benhaddou

Aussi difficile que cela puisse paraître aujourd’hui, la tranquille vallée d’Ounila, nichée dans les collines élevées et arides, bordée par des éboulis remarquablement colorées, a servi de route principale sur l’Atlas jusqu’à ce que les Français construisent le passage du col du Tizi n’Tichka à l’ouest. Malgré son goudronnement en 2011, la route (le P1506) voit relativement peu de trafic et offre une parcours de deux jours de marche, le long de l’Oued Ounila qui serpente au sud vers Aït Benhaddou

Les communautés dispersées font ici un usage abondant de l’étroite mais fertile vallée, qui dévoile doucement une richesse de rouge foncé et l’effritement des kasbahs et agadirs, des habitations troglodytiques, des vergers en terrasses et des oliviers – et partout les enfants en appelant d’autre des champs, de la rivière ou de la route. Le premier arrêt, après 12 km, est Anemiter (30min 2h de marche de Telouet), l’un des villages fortifiés les mieux préservées au Maroc qui vaut bien une visite, même si vous allez plus loin. A la sortie du village, la piste principale part sur le côté de la vallée, avec alternance de côtes et de descentes, mais avec une tendance générale de descente au fur et à mesure que vous descendez vers le Sud. Après 3 km, vous traversez un pont solide, au-delà duquel la route suit la rive gauche de la rivière vers le hameau de Assako (2h 30min de Anemiter), où il monte vers la gauche autour de quelques gorges spectaculaires avant tomber raid ; les marcheurs devraient viser à passer au-delà de ce terrain élevé et exposé avant de camper. Le sentier passe le petit village de Tourhat (environ 3h 30min de Assako) avant de vous porter à Tamdaght (autre 3h), une collection dispersée de bâtiments avec une kasbah classique. Juste à 6km du Tamdaght (à 15min 1h), le long d’une vallée luxuriante le long de l’Oued Ounila, se trouve Aït Benhaddou.

Nous proposons à nos clients d’organiser leur trekking personnalisé autour de Aït Benhaddou et en particulier dans la vallée d’Ounila. Tous nos tarifs comprennent un guide et un pique-nique.

TREKKING